La sécu auxiliaire de police : la CGT réagit

4 Mars 2009
596 lectures
Notez l'article : 
0
 
prison2.jpg

La CGT a demande le 2 mars que l'assurance maladie s'explique sur l'interpellation d'un sans-papier le 3 février dernier dans les locaux de la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) de l'Yonne. "Nous allons intervenir fortement jeudi lors du conseil d'administration de la Cnam (Caisse nationale d'assurance maladie). Il y a des choses qui se font et d'autres qui ne se font pas. Celle-ci ne peut se concevoir dans la maison Sécurité sociale. Il faut que la Cnam s'exprime" à ce propos, a déclaré un responsable de la CGT. Le 23 février, l'Observatoire du droit à la santé des étrangers (ODSE), un collectif regroupant notamment AIDES, la Cimade, Médecins du Monde ou le Mrap, avait appelé la Cnam à "réaffirmer que les sans-papiers qui demandent l'AME (Aide médicale d'Etat) ne seront jamais piégés par les caisses primaires du simple fait qu'ils sont en séjour irrégulier".