La vignette bleue rembourse moins bien

8 Mai 2011
638 lectures
Notez l'article : 
0
 
medicaments-vignette-bleue.jpg

Advil, Spasfon ou encore Ketum se sont faits un bleu. Par un décret entrant en application ce lundi 2 mai, le taux de remboursement de ces médicaments dits de "confort", à vignette bleue, est passé de 35% à 30%. Ces mesures s’inscrivent dans le cadre de la loi du financement de la Sécurité sociale pour 2011. Cette signalétique distingue plus de mille médicaments à l’impact thérapeutique "modéré" selon la Haute autorité de santé. Ces derniers sont notamment utilisés par les personnes en affection de longue durée. Ce dispositif va donc accroitre le reste à charge. Les autres taux de remboursement restent identiques (100, 65 et 35%), excepté pour les dispositifs médicaux, comme des béquilles, qui passent eux de 65 à 60%. Une volonté claire de faire des économies, annoncée à l’automne dernier par le gouvernement lors de la présentation du projet de loi.