La violence faite aux femmes au programme du gouvernement

30 Mai 2013
2 427 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a donné (23 mai) lors d'un déplacement en Normandie une impulsion à la lutte contre les violences faites aux femmes en France, en prévision de la loi sur les droits des femmes appelée à être examinée en juin au conseil des ministres. La généralisation de l'utilisation d'un téléphone "grand danger" figure au nombre des pistes examinées par les services du chef du gouvernement, qui sera accompagné à Evreux (Eure), par la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem. Selon des statistiques officielles, de 120 à 150 femmes meurent chaque année en France sous les coups de leur compagnon, une femme sur cinq a été victime d'agression sexuelle et seule une victime de violence sur dix porte plainte, indique l’agence Reuters. Lors de ce déplacement, le Premier ministre a signé une convention de partenariat afin de promouvoir la coordination entre les différents acteurs publics - police, justice, associations - pour faire face à ce fléau. La lutte contre les violences constitue l'un des volets de la loi sur les droits des femmes, qui doit aussi traiter les questions de parité et d'égalité, notamment en matière salariale.