L'amende contre C8 confirmée

4 Octobre 2020
387 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le Conseil d'État a rejeté (29 septembre) la demande d'annulation d’une amende de trois millions d’euros prononcée par le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) à l'encontre de C8 et de son propriétaire, le groupe Canal+, après un canular jugé homophobe dans l'émission « Touche pas à mon poste », il y a trois ans. Le groupe Canal+ et la chaîne de télévision C8 demandaient au Conseil d'État « d'annuler la décision du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) du 3 avril 2019 », qui avait refusé de retirer « une sanction pécuniaire de 3 millions d'euros », rapeplle l’AFP. Leur requête « est rejetée », a tranché le Conseil d'État, dans sa décision rendue publique. Cette sanction de trois millions d'euros, l'une des plus lourdes jamais prononcées par le CSA, avait été décidée en juillet 2017. Depuis C8 et le groupe Canal+ se battent en justice pour obtenir son annulation. Dans cette émission « Touche pas à mon poste » du 18 mai 2017, l'animateur et producteur Cyril Hanouna « incitait des personnes contactées par téléphone à tenir des propos d'une crudité appuyée dévoilant leur intimité et exposant leur vie privée, alors même qu'elles ne pouvaient imaginer que leurs propos seraient diffusés lors d'une émission publique », rappelle le Conseil d'État dans sa décision.

Commentaires

Portrait de jl06

Rien noblige personne à regarder cette daube ....laquelle daube étant un de mes plats préfèré en hiver avec une polenta !