L'Argentine autorise les homos à donner leur sang

29 Septembre 2015
1 284 lectures
Notez l'article : 
2
 

L'exclusion des homosexuels du don du sang a été levée (16 septembre) en Argentine, ce que revendiquait depuis plus de dix ans la communauté gay, qui dénonçait une "discrimination". "Avec l'objectif d'avancer vers un système national du sang sûr, solidaire et inclusif", le ministère de la Santé argentin a présenté dans un communiqué les nouvelles conditions pour pouvoir donner son sang, mettant "fin à une longue histoire de discrimination institutionnelle envers la communauté LGBT" (lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels), indique l’AFP. L'Argentine rejoint ainsi d'autres pays de la région, comme le Mexique, Cuba, le Pérou, le Nicaragua et le Chili, qui ont mis fin, ces dernières années, à cette restriction, encore présente aux Etats-Unis et en France, par exemple. Aux Etats-Unis, l'Agence américaine du médicament (FDA) a recommandé en mai de lever l'interdiction de donner leur sang aux homosexuels et bisexuels, proposant de remplacer cette norme par une obligation d'abstinence sexuelle pendant un an avant le don. Une politique similaire est déjà en vigueur en Australie, en Suède, en Grande-Bretagne et au Japon. En France, la levée totale de l'interdiction, promesse de campagne du président François Hollande, a été discutée au printemps, mais n’est pas effective.