L'Assemblée a voté la baisse de la "taxe tampon" pour les femmes

19 Décembre 2015
659 lectures
Notez l'article : 
0
 

L'Assemblée nationale a finalement voté le 11 décembre la réduction à 5,5 %, contre 20 % actuellement, du taux de TVA appliqué aux protections hygiéniques féminines, dit "taxe tampon", ce que réclamaient des associations féministes, mais que le gouvernement avait refusé au départ. Sur ce sujet qui "intéresse au moins la moitié de l'humanité", le ministre des Finances, Michel Sapin, s'en est remis au vote des députés concernant un amendement porté notamment par la rapporteur générale du Budget, Valérie Rabault (PS), ce qui valait acceptation "en quelque sorte", a-t-il dit. "Il faudra que ça se répercute sur les prix" par une baisse, "sinon c'est simplement une augmentation de la marge bénéficiaire" des vendeurs, a averti le ministre, lors de l'examen en nouvelle lecture du projet de budget 2016, rapporte l’AFP. "Nous avons trouvé l'argent pour financer cette mesure", avait, de son côté, expliqué le Premier ministre, Manuel Valls. Le coût pour le budget de l'Etat a été estimé à environ 55 millions d'euros annuels. Une baisse similaire a déjà été mise en œuvre dans d'autres Etats membres de l'Union européenne (Royaume-Uni, Irlande, Espagne et Pays-Bas), a fait valoir Valérie Rabault dans son exposé des motifs.