Le Canada a dit non à la Déclaration de Vienne

23 Juillet 2010
3 611 lectures
Notez l'article : 
0
 
vienne_v_0.png

Le gouvernement canadien a rejeté la Déclaration de Vienne car elle ne s'intègre pas dans sa politique anti-drogue  a indiqué Charlene Wiles de l'Agence de Santé publique du Canada.  Elle précise que «le Gouvernement du Canada croît que le meilleur moyen pour la Santé publique de faire face aux impacts de l'injection de drogues est d'en prévenir la consommation en premier lieu.  Les services pour arrêter de consommer des drogues sont essentiels pour ceux ayant développé une dépendance.»  Ces propos ont été critiqués par plusieurs spécialistes dont Julio Montaner, président de l'International AIDS Conference et du Centre d'excellence sur le VIH/sida de la Colombie Britannique en précisant que le gouvernement fait fi des données de recherches démontrant l'efficacité des approches de réduction des méfaits.  

La déclaration de Vienne