Le Conseil de l'Europe lance un appel envers les étrangers séropositifs

7 Juin 2014
1 275 lectures
Notez l'article : 
0
 

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a lancé (24 mai) un appel aux Etats membres, pour qu'ils ne refusent plus aux migrants vivant avec le VIH l’entrée sur leur territoire, explique une info de l’agence de presse chinoise Xinhua. Cela inclus dans le droit national de chaque pays, la prise en compte de la notion de protection des étrangers gravement malades. Les Etats membres devront garantir également une protection contre l'expulsion lorsqu'aucun traitement adapté à l’état de santé de la personne n'est disponible dans le pays d’origine où la personne doit être renvoyée. "Les politiques de plusieurs pays européens, qui exigent un dépistage obligatoire du VIH, ou un dépistage sans le consentement des migrants, soulèvent de graves inquiétudes quant au respect des droits de l'homme", a souligné l'APCE. L’Assemblée rappelle  que les migrants qui vivent avec le VIH sont confrontés à de multiples formes de discrimination et de stigmatisation, y compris le refus d'entrée, ou le refus de renouvellement des titres de séjour dans certains pays européens.