Le Conseil d'État rejette des recours de soignants-es

3 Avril 2020
275 lectures
Notez l'article : 
4
 

Le Conseil d’État a rejeté, 29 mars dernier, plusieurs recours déposés en France contre le gouvernement par des syndicats de soignants-es pour réclamer des moyens de protection supplémentaires et des tests de dépistage massifs pour faire face à l’épidémie de coronavirus, indique un communiqué publié samedi 29 mars et cité par Reuters. Le syndicat d’infirmières libérales Infin’Idels et le syndicat des médecins d’Aix-en-Provence et de sa région réclamaient notamment que l’État réquisitionne des usines et les réserves des particuliers et entreprises afin de procéder à la fabrication ou à la remise des stocks suffisants de masques et autres matériels de protection pour qu’ils puissent être redistribués aux professionnels de santé exposés. Le syndicat des médecins d’Aix demandait aussi au Conseil d’État d’enjoindre à l’État « d’autoriser les médecins et hôpitaux à prescrire et administrer aux patients à risque l’association de l’hydroxychloroquine et de l’azithromycine, en respectant les précautions d’emploi de cette association (...) et d’autoriser tous les laboratoires de biologie médicale à réaliser les tests de dépistage ».