Le Danemark augmente sa contribution à l'Onusida

6 Août 2018
322 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le Danemark augmentera sa contribution à l'Onusida d'un tiers en 2018, la portant à 5,8 millions d'euros (6,5 millions de dollars). Michel Sidibé, directeur exécutif de l'Onusida a salué cette décision : "Cette augmentation importante de la contribution du Danemark va nous aider significativement dans notre engagement à mettre les femmes au centre de la réponse au VIH". "L'effort du Danemark à l'égard de l'Onusida s'inscrit dans notre soutien fort aux droits humains et à l'égalité de genre, ainsi qu'aux progrès en termes de santé reproductive et sexuelle, au cœur de la réalisation des objectifs de développement durable", qui prévoient notamment la fin de l'épidémie de sida d'ici à 2030, a déclaré la ministre danoise de la Coopération et du Développement, Ulla Tørnæs. Cet engagement est d'autant plus apprécié que les enjeux restent très importants. Ainsi, si le nombre des personnes qui ont accès aux traitements anti-VIH a triplé entre 2010 et 2017 (passant de 7,7 millions à 20,9 millions), ce sont près de 16 millions de personnes qui n'y ont pas accès aujourd'hui selon les sources de l'OMS. Les progrès sont surtout nécessaires chez les enfants qui sont seulement 43 % à bénéficier de traitements, rappelle le journal médical.