Le décret sur la nouvelle vie des Corevih

13 Mai 2017
652 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le décret définissant les nouvelles missions et modalités de fonctionnement des Corevih est sorti. Il est le résultat des travaux d’un groupe de travail auquel AIDES a très largement participé. Quelles sont les principales nouveautés ?
1 - l'acronyme Corevih signifie désormais : Comité de coordination de la lutte contre les infections sexuellement transmissibles et le virus de l'immunodéficience humaine ;
2 - les missions antérieures des Corevih, comme le recueil de données, sont préservées et renforcées ;
3 - la régionalisation des politique de santé est prise en compte. C'est le directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS) et non plus le ou la ministre de la Santé qui émet l'arrêté de nomination ;
4 - l'approche en santé sexuelle est pleinement intégrée et les Corevih sont désignés comme des interlocuteurs majeurs des ARS sur le sujet. Cela est cohérent avec le rôle qui est donné aux Corevih dans la Stratégie nationale de santé sexuelle ;
5 - les modalités de fonctionnement des Corevih, notamment la composition du bureau, sont désormais définies dans la loi, afin d'en assurer le caractère démocratique.
Le Corevih peut désormais compter jusqu'à 50 membres. Un arrêté viendra préciser les modalités de nomination des membres dans les quatre collèges (a : représentants des établissements de santé, sociaux ou médico-sociaux - b : représentants des professionnels de santé, de l'action sociale, de la prévention et de la promotion de la santé - c : représentants des malades et des usagers du système de santé - d : des personnalités qualifiées). Le bureau compte désormais dix membres : deux représentants de chacun des quatre collèges qui le composent (soit huit), le président et le vice-président. Les modalités de l'élection sont définies dans le règlement intérieur.
6 - le calendrier de renouvellement des Corevih est rappelé : 31 mai 2017 pour l'ensemble des Corevih, à l'exception des comités de la région Ile-de-France dont le renouvellement se fera au 31 décembre 2017.