Le dernier budget de la Sécu du quinquennat adopté

18 Décembre 2016
1 033 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le Parlement a adopté définitivement le 5 décembre, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le budget de la Sécurité sociale pour 2017, le dernier du quinquennat. Ce budget promet notamment la fin du célèbre "trou" de la Sécurité sociale et un geste fiscal pour les retraités modestes. A main levée, les socialistes et radicaux de gauche se sont prononcés pour, les élus LR, UDI et du Front de gauche contre. "La fin des déficits sociaux restera comme l'une des marques de ce quinquennat", a indiqué la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine, citée par l’AFP. Le gouvernement table sur un déficit du régime général (maladie, retraites, famille, accidents du travail) ramené à 400 millions d'euros contre 3,4 milliards en 2016, ce qui serait le meilleur résultat depuis 2001. La branche maladie devra notamment réaliser environ 4 milliards d'euros d'économies. Le texte comprend de très nombreuses dispositions, de la vaccination anti-grippe par les pharmaciens à la lutte contre le tabagisme, en passant par des prélèvements sociaux pour certains particuliers. "L'avenir de l'assurance maladie n'est pas garanti" et "la situation ne sera pas meilleure en 2017 qu'en 2012", a défendu le député Arnaud Richard (UDI).