Le parlement grec approuve une union civile pour les homosexuels

13 Janvier 2016
871 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le parlement grec a approuvé dans la nuit du 23 au 24 décembre 2015 un projet de loi donnant le droit à l'union civile aux couples de même sexe, malgré une forte opposition de l'Eglise orthodoxe, très influente dans le pays. Le texte a été approuvé par 193 députés sur les 249 qui étaient présents, et 56 députés ont voté contre. "C'est un jour important pour les droits de l'Homme", a déclaré devant les députés le Premier ministre Alexis Tsipras. Le vote met fin à une pratique "d'arriération et de honte" pour la Grèce, a-t-il dit. Le texte a été approuvé par Syriza, le parti de gauche radicale d’Alexis Tsipras, et par quatre autres formations. Le parti nationaliste des Grecs indépendants (Anel), qui fait partie de la coalition gouvernementale dirigée par Alexis Tsipras, a voté contre. La nouvelle loi résout les questions de propriété et d'héritage, mais ne contient pas de dispositions relatives à l'adoption d'enfants par les couples de même sexe. La Grèce a été condamnée pour discrimination contre les homosexuels par la Cour Européenne des Droits de l'Homme en 2013, après que les couples de même sexe eurent été explicitement exclus en 2008 d'une précédente loi sur les unions civiles.