Le plan national addictions reporté

8 Novembre 2018
2 662 lectures
Notez l'article : 
0
 

Initialement prévu pour mars 2018, le plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022 devait être présenté — avec plusieurs mois de retard donc — par le Premier ministre Édouard Philippe, le 22 octobre dernier. Il a été repoussé une nouvelle fois à la dernière minute, indique Le Quotidien du Médecin (23 octobre). Interrogée, la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) n'était pas en mesure de fournir les raisons exactes du report. Aucune nouvelle date de remise de ce plan n'a été rendue publique. Plus récemment, c'est le remaniement ministériel qui a perturbé l'annonce, indique le quotidien médical. Selon le Journal du Dimanche (21 octobre), le report de la présentation du plan aurait été décidé à l'issue d'une ultime réunion qui s'est tenue le vendredi 19 octobre. « Le plan est très attendu par la communauté des addictologues, surtout en ce qui concerne le volet alcool, considéré comme le grand oublié des précédents plans santé », explique Le Quotidien du Médecin. A priori, pas de nouvelles mesures réglementaires pou de taxes (le président de la République s’y refuse), mais une plus stricte application de la réglementation actuelle encadrant la vente d'alcool, et surtout l'interdiction de vente aux mineurs et aux personnes déjà fortement alcoolisées.