Le sida s'immisce dans la campagne américaine

20 Août 2008
653 lectures
Notez l'article : 
0
 
presidential.jpg

Alors que les autorités américaines de la santé viennent de reconnaître qu'elles avaient sous-estimé le nombre de nouveaux cas, les candidats à la Maison Blanche Barack Obama et John McCain ont fait part de leur intention d'accentuer le combat contre le sida aux États-Unis.
De nouvelles techniques ayant permis d'établir un bilan plus précis de l'épidémie, le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) avait auparavant indiqué que quelque 56 300 personnes avaient été infectées par le virus du sida aux Etats-Unis en 2006, soit 40% de plus que les prévisions qui tablaient sur 40 000 nouveaux cas par an. 53% de ces nouveaux cas concernent des homosexuels et des bisexuels, 31% des hétérosexuels et 12% des usagers de drogues par voie intraveineuse. Les Afro-américains – 13% de la population – représentent 45% des nouveaux cas, et les Noirs sont 7 fois plus touchés que les Blancs (83,7 cas sur 100 000 contre 11,5 cas sur 100 000).
Des nouveaux chiffres qui ont amené Barack Obama à indiquer qu'il développerait une stratégie nationale pour réduire les nouvelles infections, élargir la prévention et la détection de la maladie, et éliminer la stigmatisation des malades. De son côté, John McCain entend réduire le coût des soins et cibler la détection de la maladie et sa prévention dans les communautés les plus touchées.