Légaliser le cannabis ?

21 Juin 2008
1 190 lectures
Notez l'article : 
0
 
appel18.png

Le Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS) et les Verts ont participé à l'appel du "18 joint", organisé depuis plusieurs années par le Collectif d'information et de recherche cannabique. Les deux formations appellent à légaliser le cannabis. "Loin de considérer que fumer du cannabis est anodin et sans risque, nous pensons néanmoins que la légalisation du cannabis est une nécessité", explique le MJS. Les Verts rappellent qu'ils soutiennent "l'autoproduction de cannabis plutôt que de favoriser les réseaux mafieux du trafic de drogues". Pour certaines personnes touchées par le VIH/sida, l'enjeu d'une légalisation ou, au minimum, d'une utilisation médicale du cannabis (ce qui n'est pas possible actuellement en France) est tout autre. Il s'agit pour elles de pouvoir mieux vivre avec leurs traitements. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si la région de Catalogne (Espagne) a annoncé, début avril, qu'elle autorisait la vente, sur prescription médicale, d'un spray pour la bouche aux extraits de cannabis. Ce médicament pourra être prescrit aux personnes touchées par le sida qui ont notamment perdu l’appétit et dont la forte perte de poids ne peut être traitée avec des compléments alimentaires. Ce médicament est déjà commercialisé au Canada, mais pas chez nous.
Pour plus d'infos : www.18joint.org

 

Commentaires

Portrait de Dahanne

J'ai éxpérimenté de façon récréative la résine de cannabis vers l'age de 19 ans, mes premiers souvenirs pourtant très désagréable : toux irrépréssible sensation d'étoufefment et finalement pas d'effets de détente ou de sentiment d'euphorie;j'ai donc laisser cette drogue de coté pendant quelques années.

Cependant quatres ans plus tard nouvelles tentative et la quel surprise l'effet se fait alors ressentir, je comprend enfin l'intéret que l'on peut porter à cette substance prohiber par chance ou par crainte j'ai conssomer de manière très occasionnel ne souhaitant pas en acheter et rencontrer de dealeur.pour faire bref je fummais 3 ou 4 joints par an je penssais maitriser ma consomation.

 Puis 7ans s'écoule un petit souci de santé me conduise a subir quelques séances de chimio. j'avais entendu que dans certain pays cette substance pouvais etre utilisé à des fin thérapeutique pour calmer certaines douleurs atténuer des nausées et donner de l'appétit. Je me suis mis a consommer de façon journalière pour pouvoir manger durant 2 mois. Et je me suis rendu compte que j'étais devenus dépendant, bien sure pas physiquement,mais psychologiquement;

 Sans dout lié à cette perriode difficile que je traversais un cancer en plus du vih ça fou les jetons, des problèmes de couple de surcroit, pas bien dans ma tète et devenu difficile pour moi de me passer de cette béquille cela m'apportais une forme d'apaisement à mes angoisses à mon stress et ponctuellement je focalisais d'avantage sur le bien être que cela me procurait oubliant un peut les soucis du quotidient.

Depuis je continue à fummer quasiment tous les jours, donc ATTENTION il y a quand meme quelques effets indésirable la aussi que j'ai pu constater: le prix, le risque,le regard de certains et aussi une certainne démotivation.Cela ne m'a tout de meme pas empècher de reprendre des études et d'obtnenir mon bac à 30 ans mais ce fut plus difficile, la mémoir en prend un coup.

Aujourdh'ui, j'essaye de ne fummer qu'en fin de journée meme si le plaisir que cela me procurait n'est plus tout a fait identique ou aussi intensse. Donc je pense que c'est une substance à abordé avec prudence et précaution elle n'a pas que de bon coté meme si elle a des vertues non négligeable pour palier à certain effets secondaires lié à une pathologie ou un traitement.C'est une éxperience tout  personnel,  si la loi pouvais évoluer à ce sujet je me sentirai moin marginal ou hors la loi.