Les Californiens ont accès au cannabis

9 Janvier 2018
495 lectures
Notez l'article : 
5
 

Huit Etats américains, dont le Colorado et l'Etat de Washington, ont déjà légalisé la consommation et le commerce du cannabis à titre récréatif. Mais la modification de la législation dans un Etat aussi important que la Californie (40 millions d’habitant-e-s) marque une étape particulièrement importante et pourrait avoir une influence au niveau international, indique l’AFP. Le cabinet d'études spécialisé Arcview s'attend à ce que les ventes de cannabis atteignent 5,8 milliards de dollars d'ici 2021 dans l’Etat. Les ventes illégales de cannabis y pèsent encore 5,1 milliards de dollars. Avec la pleine légalisation en Californie, Arcview anticipe une flambée des revenus du secteur aux Etats-Unis : de 6,7 milliards de dollars en 2016 à 22,6 milliards dès 2021. La loi californienne autorise une possession de 28,3 grammes de cannabis par personne ou six plants maximum. On ne peut en consommer en public, au volant ni à moins de 300 mètres d'une école ou d'un établissement pour enfants. Les enjeux financiers sont énormes : la Californie prélèvera 15 %, plus une taxe sur les ventes de 10 %, et la plupart des villes imposeront également une taxe municipale de 2 à 10 %... Des villes comme San Francisco, San Diego et San José, pour ne pas perdre une minute, ont déjà émis les permis pour que les commerçants concernés puissent démarrer les ventes d'herbe récréative dès les premières heures de 2018. Certaines études prévoient un bond de 70 % des prix à cause des taxes, tandis que la marijuana à usage médical devrait revenir moins chère tout en permettant d'acheter de plus grandes quantités, ce qui pourrait créer des distorsions du marché.