Les femmes davantage victimes d'actes à caractère sexuel

24 Mars 2017
818 lectures
Notez l'article : 
0
 

Les femmes sont près de trois fois plus victimes d'actes à caractère sexuel que les hommes, pointe une étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) publiée (8 mars) à l'occasion de la Journée internationale de lutte des femmes pour l'égalité des droits, explique l’AFP. Chaque année entre 2008 et 2016, une moyenne de 1,7 million de femmes de 18 à 75 ans se sont déclarées victimes d'au moins un acte à caractère sexuel (exhibition sexuelle, geste déplacé ou violence sexuelle) lors des deux années précédant l'enquête. Environ 600 000 hommes en moyenne ont rapporté de tels faits, établit l'étude. Selon l'ONDRP, le taux de femmes victimes pour des actes à caractère sexuel sur deux ans est ainsi presque trois fois supérieur à celui des hommes (7,5 % contre 2,9 % en moyenne). A l'inverse, les violences physiques ou menaces (vols avec violences, gifles, coups, etc.) concernent presque autant les deux genres : plus de deux millions de femmes ont déclaré en avoir été au moins une fois victimes contre un peu moins de deux millions d'hommes. Lorsque ces violences se déroulent à l'intérieur du ménage, l'ONDRP relève toutefois qu'elles touchent pour deux tiers les femmes.