Les inégalités salariales s'aggravent

5 Octobre 2021
3 836 lectures
Notez l'article : 
0
 

L'écart de rémunération au détriment des femmes s'est creusé jusqu'à 15 % l'an dernier, après 13 % en 2019, indique l’AFP. Les femmes cadres ont gagné 46 000 euros en 2020, quand leurs collègues masculins récoltaient 53 000 euros. La rémunération des cadres du secteur privé est « restée stable » globalement en 2020, mais la crise sanitaire a « accentué les inégalités salariales » entre les femmes et les hommes, tandis que la rémunération des jeunes a baissé, selon une étude de l'Association pour l'emploi des cadres (Apec) publiée mercredi 22 septembre. L'an dernier, la rémunération annuelle brute médiane (la moitié gagne plus, l'autre moitié gagne moins) des cadres du privé, incluant la part fixe et la part variable, a atteint 50 000 euros, comme en 2019 et 2018, a indiqué l’Apec. L'écart de rémunération au détriment des femmes s'est donc creusé jusqu'à 15 % l'an dernier, après 13 % en 2019. En outre, « à profil et poste équivalents », les hommes cadres ont perçu « 8 % de plus » que les femmes cadres en 2020, détaille l'Apec. Cette étude est fondée sur une enquête annuelle menée auprès de 13 800 cadres du secteur privé clients de l'Apec, réalisée en mars et dont les résultats ont été redressés pour les rendre représentatifs.