Les labos s'accouplent

4 Novembre 2009
2 594 lectures
Notez l'article : 
0
 
fusion_v.jpg

La Commission européenne a donné son feu vert (23 octobre) au rachat du laboratoire Schering-Plough par le laboratoire Merck. On connait ces labos pour leur activité dans les domaines VIH et hépatite C. Ce rapprochement doit donner naissance à une entité au chiffre d'affaires annuel de 47 milliards de dollars. La Commission européenne estime, dans un communiqué officiel, que "l'opération envisagée n'entraverait pas de manière significative l'exercice d'une concurrence effective dans l'Espace économique européen ou une partie substantielle de celui-ci". Comme l'explique Le Monde : "Dans son enquête, la Commission s'est intéressée à un grand nombre de marchés pharmaceutiques nationaux dans le domaine de la santé humaine, dans lesquels des chevauchements de produits existants ou en voie de mise au point par Merck et Schering-Plough risquaient d'apparaître". La Commission a conclu au final que ce rapprochement (un classique en ce moment où tous les labos jouent la consolidation en se regroupant) ne poserait pas de problème de monopole ou de concurrence biaisée.