Les plus de 55 ans vaccinés-es

14 Avril 2021
219 lectures
Notez l'article : 
0
 

Tous-tes les Français-es de 55 ans et plus sont éligibles à la vaccination contre la Covid-19 depuis lundi 12 avril 2021, soit avec le vaccin d’AstraZeneca, soit avec le vaccin de Janssen (Johnson & Johnson). Le ministre de la Santé Olivier Véran l’a indiqué dans une interview au Journal du dimanche (11 avril). La décision a été prise pour accélérer la campagne de vaccination en France. Pour la même raison, l’intervalle d’injection pour la seconde dose sera allongé pour le vaccin de Pfizer-BioNTech et celui de Moderna, actuellement réservés aux personnes de plus de 70 ans ou aux personnes présentant des comorbidités, a également annoncé le ministre. Depuis le 19 mars, la France réserve aux personnes de plus de 55 ans le vaccin du laboratoire anglo-suédois AstraZeneca, après des cas rares, mais graves de troubles de la coagulation presque uniquement observés sur des personnes moins âgées. Mais les candidats-es devaient avoir des facteurs de comorbidité (autres problèmes de santé augmentant le risque de faire des formes graves de la Covid-19) pour prétendre à la vaccination. Le vaccin fabriqué par Janssen-Cilag (groupe Johnson & Johnson) est quant à lui autorisé par la France depuis le 12 mars. Le ministre a déclaré que la première livraison serait de « 200 000 doses », « avec une semaine d’avance ». Citant les deux autres vaccins autorisés en France, le ministre a rappelé « l’annonce de l’extension de la campagne vaccinale par Pfizer et Moderna à tous les plus de 60 ans à compter du 16 avril ». La campagne de vaccination contre le Covid-19 a d’abord visé les personnes les plus fragiles, âgées de plus de 75 ans ou concernées par des facteurs de comorbidité. Concernant les vaccins à ARN messager de Pfizer-BioNTech et Moderna, à compter du 14 avril, « pour toutes les premières injections, nous proposerons un rappel à 42 jours au lieu de 28 actuellement. Ça va nous permettre de vacciner plus vite sans voir se réduire la protection », a ajouté le ministre, cité par l’AFP. Le taux de couverture vaccinale avec deux doses approche les 75 % chez les résidents-es des maisons de retraite, mais il est de seulement 35 % chez les 75-79 ans en ville, 9 % chez les 70-74 ans, 4 % chez les 65-69 ans.