Les priorités au Togo

14 Avril 2009
1 332 lectures
Notez l'article : 
0
 
togo_v.jpg

Une centaine de participants, venus de toutes les régions du pays, ont participé, début avril, au travail sur les activités envisagées pour les années à venir dans le Plan national de lutte contre le sida (le PNLS définit les objectifs de la lutte contre le sida dans le pays). L'enjeu est d'autant plus important que le Togo est loin d'être performant en matière de lutte contre le sida, ce qui a même causé de sérieux problèmes avec le Fonds mondial il y a peu. Selon le site Allafrica, les participants ont placé comme priorité du PNLS la prévention de la transmission de la mère à l'enfant. Le plan prévoit aussi d'améliorer le dépistage précoce, la prise en charge médicale –il y a beaucoup à faire dans ce domaine) et d'accompagner l'engagement du gouvernement, réalisé il y a quelques mois, de l'accès gratuit aux médicaments anti-VIH. Les problèmes restent importants. En effet, officiellement, 25 000 personnes séropositives ont un besoin urgent de traitement anti-VIH et seulement 7 000 personnes y ont peu ou prou accès. Jusqu'à  présent, la moitié des personnes sous traitements devaient payer leurs médicaments avec les difficultés qu'on imagine.