Lévothyrox : un médicament alternatif bientôt proposé

18 Septembre 2017
1 803 lectures
Notez l'article : 
0
 

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a indiqué qu’elle annoncerait "dans les jours qui viennent" la date de mise sur le marché d'un médicament équivalent au Lévothyrox, qui soigne l'hypothyroïdie et dont la nouvelle formule fait l'objet de plaintes de patient-e-s souffrant d'effets indésirables, indique l’AFP. Une cinquantaine de nouvelles plaintes, dont celle de l’actrice Anny Dupurey, subissant des effets indésirables, vont être déposées au parquet de Paris, a annoncé, le 14 septembre, l'avocate et ancienne magistrate Marie-Odile Bertella-Geffroy. Selon RTL, une première plainte contre l'Etat a aussi été déposée le 15 septembre, par une mère de famille. Plus de 9 000 patient-e-s jusqu'ici ont signalé des effets indésirables. Interrogée par BFM TV, la ministre de la Santé a précisé qu'elle devait recevoir prochainement "la réponse des laboratoires qui ont été contactés pour donner une date de livraison d'autres formulations, y compris de l'ancienne". Cette dernière mise à disposition ne devrait être que temporaire puisque le laboratoire fabricant a décidé d’en stopper la commercialisation. Par ailleurs, sans sous-estimer les effets indésirables, la ministre a tenu à rappeler qu'il n'y avait pas eu d'hospitalisations liées à la prise de ce médicament utilisé par environ trois millions de personnes en France.