LGBT : Lech Walesa pas très solidaire !

13 Mars 2013
1 221 lectures
Notez l'article : 
0
 

L'ancien président polonais et prix Nobel de la Paix, Lech Walesa, a déclaré vendredi 1er mars que les députés homosexuels devraient être assis au dernier rang des bancs parlementaires, et même à l'extérieur du parlement, car ils ne représentaient qu'une minorité. Répondant à une interview de la chaîne privée de télévision polonaise TVN, il a répondu : "Oui, près du mur et même derrière le mur". "Dans tous les domaines, je leur donne proportionnellement à ce qu'ils représentent" dans la société, a-t-il expliqué, cité par l’AFP. "Je ne veux pas que cette minorité, avec laquelle je ne suis pas d'accord - mais que je tolère et que je comprends - manifeste dans la rue et fasse tourner la tête à mes enfants et mes petits-enfants", a encore lâché Lech Walesa. "Je suis de la vieille école et je ne pense pas changer. Je comprends qu'il y ait des gens différents, différentes orientations et qu'ils ont droit à leur identité. Mais qu'ils ne changent pas l'ordre établi depuis des siècles. Je ne veux même pas en entendre parler. Qu'ils le fassent entre eux, et qu'ils nous laissent, moi et mes petits-enfants, tranquilles", a-t-il lancé.

Commentaires

Portrait de guppy

léché trop de kluski!

Portrait de jean-rene

C'est donc au nom de "l'ordre établi depuis des siècles" que Lech Walesa s'est dressé contre le communisme en Pologne ?

Voilà donc la face noire d'un homme que je croyais un homme de liberté.

Triste.