LGBTQIphobies : une pétition de Romero

13 Novembre 2018
669 lectures
Notez l'article : 
0
 

« Faisons de la lutte contre le sexisme et les LGBTQI-phobies la Grande cause nationale 2019 ». Cette idée, Jean-Luc Romero, en a fait le cœur d’une pétition, lancée récemment. « Durant mes combats politiques, comme dans ma lutte individuelle et collective contre le sida, je me suis toujours levé contre les LGBTQI-phobies, même dans les périodes les plus difficiles où l’homosexualité était bien moins acceptée qu’aujourd’hui. Je ne pensais pas à l’époque qu’en 2018, j’aurais encore à écrire pour dénoncer la haine de l’autre », explique, en préambule, le président d’Élus locaux contre le sida. « C’est donc avec cette même consternation qui m’habitait autrefois que j’ai observé la multiplication inquiétante des agressions homophobes en France – des actes de haine et de violence qui sont devenus quasi-quotidiens ces dernières semaines. À cela s’ajoute la libération de la parole homophobe et transphobe ces dernières années, surtout lors du débat sur l’ouverture du mariage aux personnes de même sexe », explique le militant. Aujourd’hui, Jean-Luc Romero en appelle donc aux pouvoirs publics en lançant, avec les Élus locaux contre le sida (ELCS) : « un appel pour lutter activement contre les LGBTQI-phobies ». « L’heure est donc à la mobilisation générale. Tout le monde doit être impliqué et, en première ligne, nos institutions car elles sont le miroir de notre société, une société qui pointe du doigt, qui raille, qui brutalise (…) Il est donc aujourd’hui plus que jamais nécessaire de mettre la lumière sur ces comportements et d’organiser un grand débat national. Pour ce faire, nous vous proposons que la lutte contre le sexisme et les LGBTQI-phobies soit déclarée Grande cause nationale 2019 (…) Le débat est aujourd’hui indispensable. Sans mobilisation générale, nous ne parviendrons pas à faire respecter la dignité et les droits les plus élémentaires des personnes LGBTQI ! ».