L'Ile Maurice ne veut pas des séropos !

27 Août 2010
1 372 lectures
Notez l'article : 
0
 
administration.png

Suivant les récentes avancées de pays importants (Etats-Unis, Chine…) sur la levée des restrictions imposées aux personnes séropositives en matière d'entrée et de séjour sur leurs territoires, l'association mauricienne PILS a décidé de monter au front contre la situation actuelle dans l'Ile Maurice : les personnes séropositives y sont persona non grata ! Mi août, l'association PILS a publié un communiqué pour dénoncer cette situation et faire part de ses revendications. Côté dénonciation, PILS rappelle que la "loi mauricienne sur l'immigration exige de toute personne de nationalité étrangère, désirant travailler ou résider sur le territoire mauricien, un test du VIH. Si le test est positif, la personne se voit refuser de travailler ou résider à l'Ile Maurice." Pour l'association, cette  "loi est une honte (…) car elle renforce la stigmatisation envers les personnes vivant avec le VIH". L'association fait également remarquer que l'Ile Maurice, avec cette politique, n’observe pas "les recommandations des instances internationales telles que l'Organisation internationale du travail" et surtout que cette loi "crée un faux sentiment de sécurité en faisant croire à la population mauricienne que le sida vient de l'étranger".
Côté revendications, PILS demande aux décideurs et au gouvernement mauricien, d'une part de mettre fin à la politique d’immigration basée sur le statut sérologique d’une personne et d'autre part de soutenir les personnes vivant avec le VIH quelque soit leur nationalité, religion, orientation sexuelle ou culture.
Plus d'infos sur http://www.pils.mu/