L'obésité tue plus que le tabagisme

20 Mars 2021
465 lectures
Notez l'article : 
0
 

Des recherches ont révélé une augmentation relative de 29 % des décès liés au surpoids entre 2003 et 2017 en Angleterre et au Pays de Galles, explique la dernière lettre d’infos du Respadd (Réseau de prévention des addictions). Ainsi, l'obésité est devenue un plus grand facteur de mortalité que le tabagisme avec 23,1 % de tous les décès contre 19,4 % pour le tabagisme. Les hommes sont plus susceptibles de mourir d'un excès de poids - avec une augmentation du risque de 31 % pour les hommes et de 25,9 % pour les femmes. C’est ce qu’indiquent les travaux dirigés par Jill Pell, dont les résultats ont été publiés dans le British Medical Journal. « Nos résultats suggèrent que les interventions de santé publique et les politiques visant à réduire la prévalence du tabagisme ont été couronnées de succès et que les stratégies nationales de lutte contre l'obésité en se concentrant particulièrement sur les groupes d'âge avancé et masculins devraient être prioritaires », a souligné Jill Pell, directrice de l’institut pour la santé et le bien-être de l’Université de Glasgow (Écosse).