L'OMS déplore un manque de solidarité

17 Septembre 2020
169 lectures
Notez l'article : 
0
 

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déploré le 10 septembre le « manque de solidarité » et a appelé à un « leadership » des grandes puissances dans la lutte contre la Covid-19, au moment où le seuil des 900 000 morts a été franchi dans le monde. « Ce qui m'inquiète le plus... c'est le manque de solidarité », a affirmé le directeur de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d'une conférence de presse. Le directeur des urgences sanitaires de l'organisation, Michael Ryan, a prévenu que la fin de la pandémie n'était pas encore en vue. « Nous pouvons seulement promettre de faire ce qui est humainement possible », a-t-il dit et d'ajouter : « La fin (de la pandémie) ne viendra pas rapidement ».  Pour l'ONU et son sécrétaire général Antonio Guterres, il faut un « bond immense » dans le financement de la réponse à la Covid-19. Le montant ? Quinze milliards de dollars dans les trois mois pour accroître les chances de trouver une parade au coronavirus et arriver à ce que le monde « prospère à nouveau ».  « Sans une infusion de 15 milliards de dollars dans les trois mois, et en commençant de suite, nous allons perdre la fenêtre de tir » pour accélérer la lutte contre la pandémie et rendre accessibles à tous les pays les moyens de la combattre, a prévenu Antonio Guterres.