LR toujours contre l’AME

11 Avril 2021
564 lectures
Notez l'article : 
0
 

Fin mars, Les Républicains (LR) ont rendu publiques un ensemble de douze propositions économiques pour « rompre avec l’État nounou ». LR explique que ses propositions définissent « un nouveau modèle d’État ».  « Notre objectif est à la fois simple et ambitieux : rendre l’action publique efficace pour que la France redevienne prospère », a souligné en préambule de cette convention sur « l’efficacité de l’action publique » le président de LR Christian Jacob. Le but « n’est pas de faire un programme de droite mais de réfléchir à ce qui correspond à l’intérêt de la France », a affirmé l’ancien patron de l’UMP Jean-François Copé, pour qui les 12 propositions « correspondent à ce qu’on aurait dû faire à chaque fois qu’on était au pouvoir », indique l’AFP. On y trouve des mesures comme la réduction du nombre de fonctionnaires et des choses plus nouvelles comme celle qui consiste à « créer une part participative de 5 % de l’impôt sur le revenu, que les contribuables pourront affecter à la politique publique de leur choix ». Pour « sauvegarder [le] modèle social » en le rendant « plus juste », LR propose de créer une « allocation sociale unique plafonnée à 75 % du Smic », regroupant RSA, aide aux transports, allocation logement... et de repousser l’âge de la retraite de 62 à 65 ans « en une douzaine d’années ». Il préconise aussi de « supprimer les incitations à l’immigration », notamment en conditionnant l’accès des étrangers aux aides sociales « à cinq années de cotisations » et en remplaçant l’aide médicale d’État par une aide cantonnée aux cas d’urgence. On reste bien sur les basiques défendus habituellement par la droite.