L'UE veut protéger les homos

2 Juillet 2008
1 846 lectures
Notez l'article : 
0
 
rainbow.jpg

Ce n'est un mystère pour personne qu'une des conditions de succès d'une politique de prévention est la lutte conjointe contre les discriminations. C'est vrai en matière de VIH/sida et tout particulièrement pour les gays. C'est donc avec intérêt qu'il faut voir l'engagement récent de l'Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne (FRA) dans l'amélioration de "la protection législative des homosexuels dont les droits ne sont pas respectés de la même façon dans les vingt-sept Etats membres". "La garantie d'une protection égale par la législation européenne anti-discrimination demeure un idéal et non une réalité pour les lesbiennes, les gays, les bisexuels et les transsexuels [les LGBT, c'est eux] vivant dans de nombreuses parties de l'Union européenne", souligne l'Agence qui a conduit une analyse juridique sur le sujet dans les pays membres. Selon ce premier rapport (consacré à l'homophobie), seuls dix-huit Etats membres sur vingt-sept accordent une protection juridique et des droits dans les domaines de l'emploi, de l'accès aux biens et aux services publics, du logement et des prestations sociales aux membres de la communauté LGBT. Ce premier rapport sera suivi, à l'automne, d'un second consacré aux conséquences sociales des inégalités de traitements dont sont victimes les homos. L'UE veut protéger les homos. Il était temps.
Pour en savoir plus : http://fra.europa.eu le rapport est en anglais, mais une synthèse est disponible en français.