Lyon : une policière lesbienne se défend

6 Mars 2012
929 lectures
Notez l'article : 
0
 
police_femme.jpg

Les avancées de tous sont souvent le fait du courage individuel. C’est comme cela qu’on peut juger la décision prise (22 février) par une policière lesbienne, affectée à Lyon, qui s’estime traitée de façon inégalitaire. Elle a, en effet, saisi la justice administrative après que ses demandes de congés naissance et de congés de paternité, déposées à l'occasion de la naissance des jumeaux de sa compagne, en janvier 2012, ont été rejetées par sa hiérarchie. Le 23 février, son avocat, maître Gabriel Versini, a déposé deux requêtes devant le Tribunal administratif de Lyon, a-t-il annoncé à l'AFP. La première vise à obtenir l'annulation du rejet, par la Direction départementale de la sécurité publique du Rhône, de la demande de congés naissance, de trois jours, pour la venue au monde des jumeaux de sa compagne, avec laquelle elle est pacsée depuis 2007. Cette demande avait reçu un avis défavorable de la Direction départementale de la sécurité publique du Rhône. La deuxième requête demande l'annulation du rejet par le préfet du Rhône de la demande de congés de paternité de 18 jours déposée par la policière.