Maisons de santé pluri-professionnelles (MSP)

27 Novembre 2021
339 lectures
Notez l'article : 
0
 

Dans un communiqué commun publié le 16 novembre, France Assos Santé et AVECsanté (la fédération des exercices coordonnés en soins primaires) annoncent dix propositions pour développer des soins de proximité à destination du plus grand nombre et contribuer à résorber les déserts médicaux. « Le système de santé notamment l’organisation des soins de première ligne dit « soins primaires » (médecine générale, infirmiers, kinés, etc.) est face à des défis sans précédent : augmentation des maladies chroniques, chocs pandémiques potentiellement amenés à se répéter, vieillissement de la population, complexification des parcours, etc. », expliquent les deux organisations. Pour pallier ces défis, France Assos Santé et AVECsanté préconisent de développer le modèle des maisons de santé pluri-professionnelles (MSP). « En France, ce modèle est encore minoritaire alors qu’il a prouvé sa capacité à être bénéfique pour les usagers-ères sur les territoires, en matière de réduction des déserts médicaux, de santé publique, et de réduction des inégalités (…). Le développement des MSP, qui dépend de négociations nationales, est, aujourd’hui, tributaire d’intérêts mono-professionnels, éloignés des préoccupations actuelles autour du travail d’équipe et de la participation des usagers. L’exercice l’individuel ne permet pas la nécessaire inclusion des usagers à la réflexion et l’organisation des soins primaires », déplorent les deux organisations. Pour appuyer leur plaidoyer en faveur des MSP, France Assos Santé et AVECsanté dévoilent dix propositions qui visent à améliorer l’accès aux soins, pour tous-tes. Ces propositions couvrent différents champs de l’accès aux soins primaires : financement, participation, approche populationnelle, prise en charge, qualité etc.