Maladies chroniques et Covid-19

27 Avril 2020
795 lectures
Notez l'article : 
5
 

Vous avez une ou plusieurs maladies chroniques et, pour limiter la propagation du Covid-19 et vous protéger, vous sortez le moins possible. Dans cette situation exceptionnelle, il est indispensable de rester très attentif à votre santé en lien avec votre médecin, vos autres soignants-es et votre entourage, rappelle un communiqué de la Haute autorité de santé (HAS). L'institution fait des recommandations :

  • Poursuivre son traitement et ses soins habituels : continuez à prendre les traitements habituels pour votre maladie ; ne modifiez pas, n’arrêtez pas vos soins ou traitements (notamment les traitements pour la douleur) sans l’avis de votre médecin ; ne reportez pas ou ne refusez pas, à cause du coronavirus, une consultation, des soins ou un examen jugés nécessaires par votre médecin ; si vous devez vous déplacer (médecin, autre soignant, laboratoire d’analyses, cabinet de radiologie, hôpital…), faites-le sur rendez-vous.
  • Les professionnels-les de santé continuent à assurer les soins, à distance (consultations par vidéotransmission ou à défaut par téléphone), à domicile, au cabinet ou en établissement ou centre de santé : ils sont organisés pour vous protéger du Covid-19. Ils restent disponibles pour vous, ne craignez pas de les déranger.
  • Étre attentif-ve à ce que l'on ressent et solliciter son médecin si besoin. Si des symptômes inhabituels apparaissent (fièvre, toux, fatigue, perte de goût ou d’odorat, diarrhée, difficulté à respirer, mal-être, etc.), il peut s’agir d’une aggravation de votre maladie, d’un Covid-19 ou d’une autre maladie : appelez sans tarder votre médecin même si vous êtes suivi-e à l’hôpital ; en cas de difficultés respiratoires, ou de signe d’étouffement, appelez le Samu (15). Si vous êtes sourd ou malentendant, laissez un message au 114 ; ne prenez pas de nouveaux médicaments, en particulier des corticoïdes et des anti-inflammatoires, sans avis médical.
  • Si vous avez besoin d’être soutenu-e, de parler de votre situation, vous pouvez : contacter votre soignant-e habituel-le (médecin, infirmier, kinésithérapeute…) ou un psychologue ; contacter les associations de personnes atteintes de maladie chronique. Certaines ont mis en place des permanences d’aide et d’orientation par téléphone ou via leur site internet.
  • Prenez soin de vous et de votre santé. Pour mieux vivre le confinement, maintenez les liens avec vos proches par téléphone, courriel, sms, vidéo…

Limitez au maximum les contacts physiques. 

Dans la mesure du possible, évitez de faire vous-mêmes vos achats, même de première nécessité. Vos proches, vos voisins-es ou vos commerçants-es habituels-les peuvent vous aider en respectant les gestes barrières.

 Restez, autant que possible, physiquement actif chez vous.

 Dormez suffisamment, mangez équilibré, évitez le grignotage, limitez les boissons alcoolisées ou le tabac.