Maladies chroniques : le Cese donne son avis

14 Juillet 2019
371 lectures
Notez l'article : 
0
 

Caractérisées par leur longue durée et leur dimension évolutive, souvent associées à une invalidité et à un risque élevé de complications, les maladies chroniques concernent aujourd’hui plus de 20 millions de personnes en France… C’est donc un enjeu majeur de santé qui est la conséquence du vieillissement de la population, du développement des expositions aux pollutions, ou encore de certains comportements, leur progression est constante et toutes les projections confirment qu’elles continueront de toucher un nombre croissant de Français-es à l’avenir. C’est la raison pour laquelle le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a planché sur ce sujet et rendu (11 juin) un avis. « L’enjeu de cet avis est de dresser un état de la prise en charge des maladies chroniques en France et de proposer des préconisations concrètes autour de quatre priorités transversales :  la prévention, qui impose d'agir en priorité sur les causes, notamment environnementales, et sur leurs connaissances ; la formation des acteurs et actrices ; la réduction des inégalités, en particulier les inégalités sociales de santé à tous les stades, de la prévention au soin ; la pertinence et la qualité de l'accompagnement, autour d'une participation active du patient », explique le Cese. Cet avis a été réalisé par Michel Chassang (Groupe des professions libérales) et par Anne Gautier (Groupe de l’agriculture).