Manifestations contre EDVIGE

20 Octobre 2008
449 lectures
Notez l'article : 
0
 
Edvige_0.jpg

Des centaines de personnes ont manifesté, le 16 octobre, à Paris et dans plusieurs capitales régionales pour exiger le retrait du fichier policier EDVIGE. Le collectif Non à EDVIGE, rassemblant la Ligue des droits de l'Homme (LDH), le Syndicat de la magistrature, la CGT, la CFDT, la FSU,  AIDES, etc. avait appelé à une journée d'action nationale à l'occasion de la Sainte-Edwige. Les manifestants étaient 300 à Paris, environ 200 à Nantes, plus d'une centaine à Rennes et un peu moins d'une centaine à Strasbourg. A Toulouse, ils étaient 500 à 600 selon les organisateurs, précédés d'une forte délégation d'élus de la mairie de Toulouse ceints de leur écharpe tricolore. "Le cœur d'EDVIGE est toujours dans EDVIGE 2", a déclaré Jean-Pierre Dubois, président de la LDH, qualifiant de "recul cosmétique" le retrait par le ministère de l'Intérieur, à la mi-septembre, des références à la santé et à la sexualité. Une nouvelle mouture baptisée EDVIRSP (Exploitation documentaire et valorisation de l'information relative à la sécurité publique) a été transmise le 19 septembre à la Commission nationale de l'informatique et des libertés et devrait être soumise pour avis au Conseil d'Etat en novembre.  Pour rappel, le Collectif Non à EDVIGE demande son retrait, pas sa modification.