Mariage homo d'Arcangues : la plainte contre le maire classée

22 Février 2014
1 079 lectures
Notez l'article : 
0
 

Une plainte pour discrimination déposée en 2013 contre le maire du village basque d'Arcangues par un couple gay qu'il refusait de marier en invoquant sa liberté de conscience, a été classée par le parquet de Bayonne, a indiqué l’AFP (12 février) citant une source judiciaire. La plainte déposée en juin 2013 contre le maire Jean-Michel Colo, a été classée le 5 février 2014, l'infraction ne paraissant "pas suffisamment constituée ou caractérisée", selon l'avis notifié aux parties par le parquet. L’avocat du maire a jubilé. Evoquant la réaction de son client, il a expliqué : "Dans son esprit, à aucun moment il ne s'est agi de discrimination de personnes [le refus de prononcer ce mariage, ce qui est pourtant la loi, ndlr]. Avoir une conscience, en faire état, et lui obéir n'est pas discriminatoire. C'est rassurant". Une seule bonne nouvelle, maire depuis plus de 30 ans, Jean-Michel Colo ne sollicitera pas un nouveau mandat en mars prochain.

Commentaires

Portrait de Muffin64

Voilà comment le venin de la parole homophobe est distillée au sein de la population. De toute façon Arcangues ne le regrettera pas et je ne suis pas sur qu'il aurait pu constituer a nouveau une liste (divers droite lol) suite a cette pantalonnade. Enfin l'essentiel est que ce couple ait pu se marier avec la bénédiction finalement d´un de ses conseillers municipaux. Hollande est fautif sur ce coup la  en faisant des compromis avec le diable et avec la fameuse liberte de conscience de chacun mdr