Mauritanie : la cupidité tue

15 Février 2010
619 lectures
Notez l'article : 
0
 
mauritanie_v.png

Selon le correspondant de l'Agence Nouakchott d'Information (Mauritanie) au Guidimakha (une des régions du pays), trois personnes ont trouvé la mort depuis que le programme qui prenait en charge les malades atteints du VIH SIDA a connu un arrêt dont on connait la raison, évoquée plusieurs fois sur Seronet, à savoir des détournements de fonds et des malversations au niveau de l'Etat ayant entraîné le retrait du Fond Mondial de lutte contre le sida. Le correspondant de cette agence rapporte "que la situation des malades du sida s'est détériorée depuis que le programme a cessé de leur fournir les anti-rétroviraux. Selon des sources médicales régionales, plus de 35 personnes qu étaient prises en charge par le programme de lutte contre le sida au Guidimakha, sont aujourd'hui laissée à leur propre compte", rapporte le site Allafrica.