MDPH : Paris demande des sous à l'Etat

19 Février 2009
3 281 lectures
Notez l'article : 
0
 
mdph_paris.png

La MDPH de Paris va-t-elle assigner l'Etat devant le tribunal administratif de Paris ? C'est possible. La raison ? L'Etat ne verse pas l'argent nécessaire au bon fonctionnement de la MDPH (maison départementale des personnes handicapées) de Paris. Selon les Actualités sociales hebdomadaires, il manquerait "pas moins de 650 000 euros environ dans les caisses de la maison départementale des personnes handicapées de Paris". Cette dernière a donc été contrainte d'émettre "un titre de recettes à l'encontre de l'Etat". "L'Etat ne respecte pas les termes de la convention constitutive de la MDPH du 22 décembre 2005", affirme la Ville de Paris. En fait, l'Etat ne donne pas tous les moyens financiers nécessaires au fonctionnement de la structure. Par exemple, dix postes ne sont pas pourvus et il manque toujours les 250 000 euros qui devaient être versés en 2008. Ce refus de l'Etat de payer a évidemment des conséquences sur les personnes en situation de handicap : délais très longs pour les dossiers. Pour rappel, c'est la MDPH qui instruit les dossiers de demandes d'AAH.