Mexico : position claire sur les droits humains

31 Juillet 2008
490 lectures
Notez l'article : 
0
 
mexico_logo.jpg

La ministre de la Santé Roselyne Bachelot ne sera pas à la Conférence mondiale de lutte contre le sida de Mexico, ni aucun autre membre du gouvernement d'ailleurs. Pour autant, la France y délivrera un message officiel. Reçues par la ministre afin de préparer cette Conférence mondiale, des associations de lutte contre le sida ont demandé à la ministre que le message de la France (qui sera lu par Louis-Charles Viossat, l'ambassadeur chargé de le lutte contre le VIH/sida) confirme le "financement par la France de l'accès universel aux traitements". Dans un communiqué, Act Up-Paris et AIDES indiquent qu'elles ont demandé à la ministre que le message français rappelle "la nécessaire lutte contre les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle dans les pays en développement et la dénonciation de la pénalisation de la transmission du VIH". Bref, que le message français prenne une position claire sur les droits humains. La ministre de la Santé est d'accord avec tout. C'est bien. Reste à savoir ce qui se passera concrètement derrière les belles formules, les effets d'annonces et les promesses.

 

Infos complètes sur les sites d'AIDES et d'Act Up.