Mois sans tabac : une participation record

10 Décembre 2018
3 501 lectures
Notez l'article : 
3.5
 

Plus de 241 000 personnes se sont inscrites au défi collectif, Mois sans tabac, qui s’est achevé le 30 novembre 2018. C’est 84 000 de plus que l’année dernière, précise l’AFP, citant les données de Santé publique France. En parallèle, les ventes de substituts nicotiniques explosent depuis qu’ils sont remboursés par l’Assurance maladie. L’objectif de cette opération ? Inciter les personnes fumeuses à arrêter le tabac pendant 30 jours, ce qui multiplie par cinq les chances d’arrêt définitif. C’est donc 84 000 personnes de plus que l’année dernière, s’est félicitée (28 novembre) l’agence sanitaire Santé publique France, soit une progression de 54 %.  Plusieurs outils d’aide à l’arrêt du tabac ont été mis en place pour les participants-es à cette occasion. « L’application d’e-coaching (...) a été téléchargée près de 86 000 fois », a indiqué Santé publique France. Et « plus de 21 000 personnes ont eu recours au 39 89, la ligne téléphonique Tabac Info Service ». Côté réseaux sociaux, l’opération a attiré 118 000 fans sur la page Facebook Tabac info service #MoisSansTabac et 4 900 followers sur Twitter. Concernant le remboursement de certains substituts nicotiniques par la Sécurité sociale. Jusqu’alors les personnes fumeuses pouvaient bénéficier d’un forfait de 150 euros de remboursement annuel. La gomme à mâcher Nicotine EG est remboursée à 65 % depuis mars 2018, et le patch NicoretteSkin depuis fin mai 2018, sans plafond. D’autres substituts devraient être concernés par le remboursement à partir du 1er janvier 2019.