Montpellier, ville sans hépatite C

16 Septembre 2019
300 lectures
Notez l'article : 
5
 

SOS hépatites, la Coordination Hépatites Occitanie et la ville de Montpellier, soutenues par l’Agence régionale de santé, la Cpam, le CHU, les URPS (pharmaciens, médecins libéraux et biologistes), lancent la campagne « Montpellier, ville sans hépatite C », du 16 septembre au 16 décembre 2019. Il s’agit d’une campagne inédite. Durant cette période, chaque personne habitant à Montpellier pourra se faire dépister de l’hépatite C sans ordonnance, sans rendez-vous et sans avance de frais dans les laboratoires de biologie médicale de la ville. À l’issue de l’évaluation qui sera faite par Santé publique France, cette campagne sera reconduite en 2020, sans limitation. Comme le rappelle SOS hépatites : se faire dépister permet, si besoin, la mise en place rapide d’un traitement pendant huit à douze semaines. Aujourd’hui, les traitements sont sans effets indésirables,et efficaces à plus de 98 %, rappelle l’association.