Montréal s’engage sur l'objectif 90-90-90

20 Juin 2017
926 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a annoncé le 12 juin l'adhésion de la Ville de Montréal à l'initiative d'Onusida : "Accélérer la riposte : mettre fin à l'épidémie du sida en 2030".  Comme d'autres grandes métropoles dans le monde, Montréal annonce avoir "pris un engagement ferme, par le biais d'une déclaration au conseil municipal, de faire sa part pour mettre fin à l'épidémie de sida dans le monde, d'ici à 2030. La métropole confirme sa participation pour l'atteinte de l'objectif 90-90-90 visant à ce que d'ici 2020". "La Ville de Montréal accueille des institutions, des chercheurs et des médecins parmi les plus reconnus mondialement dans le dépistage et la lutte contre le VIH/sida. Je suis très fier aujourd'hui que nous rejoignions les autres villes participant à cette initiative pour agir localement à l'éradication de l'épidémie du sida dans le monde d'ici 2030", a déclaré l’édile.  La Ville de Montréal s'inscrit donc dans la lignée de la Déclaration de Paris de 2014 qui proclame, entre autres, que les villes peuvent contribuer largement à mettre un terme aux nouveaux cas d'infections au VIH, éviter les décès liés au VIH, lutter à la stigmatisation qui affecte davantage les personnes socialement vulnérables. "Atteindre les objectifs 90-90-90 pour éradiquer le VIH est un projet de société dont le plus grand défi est l'élimination de la discrimination et le respect des droits de la personne, de toutes les personnes. C'est la discrimination et la peur d'être stigmatisé qui freinent le dépistage, réduisent l'accès au traitement et fragilisent le maintien des patients dans un corridor de soins. C'est contre ces préjugés et leurs impacts qu'il faut lutter, entre autres, pour que Montréal devienne une ville sans sida", a souligné le Dr Réjean Thomas, directeur de la clinique l’Actuel, spécialisée dans la prise en charge des personnes vivant avec le VIH. "Aujourd'hui, mon administration fait un pas de plus pour que Montréal continue d'être une ville inclusive, équitable et prospère, qui agit pour améliorer la qualité de vie de l'ensemble de ses citoyens et citoyennes", conclue Denis Coderre dans un communiqué.