Moscou interdit une nouvelle fois la Gay Pride

1 Juin 2013
2 234 lectures
Notez l'article : 
0
 

C’est toujours pareil. A chaque fois, c’est l’homophobie qui triomphe. La mairie de Moscou a rejeté une nouvelle fois (15 mai) une demande de militants LGBT pour une Gay Pride dans la capitale russe, soulignant que son objectif était le "respect de la moralité" et le "patriotisme". "Nous avons préparé des réponses à toutes les demandes déposées par les organisateurs et nous y opposons notre refus", a déclaré un responsable de la mairie, Alexeï Maïorov, cité par l'agence russe Interfax. "Nous devons œuvrer au respect de la moralité et enseigner le patriotisme à la jeune génération, et non pas des aspirations étranges", a-t-il expliqué dans un langage très années 50. Evidemment, la police interviendra si les militants LGBT essaient tout de même de manifester. Selon l’AFP, un des organisateurs, Nikolaï Alexeïev, a affirmé dans un communiqué qu'en cas d'interdiction il déposerait une plainte en justice. La présidente du groupe de défense des droits de l'Homme Helsinki, Lioudmila Alexeïeva, a dénoncé la décision des autorités. "L'homophobie chez nous c'est une politique d'Etat", a-t-elle estimé. Les autorités de Moscou refusent chaque année des demandes des militants LGBT d'organiser des manifestations. Des demandes que ces militants particulièrement courageux déposent chaque année.