Moussa renvoyé devant le tribunal

4 Mai 2018
6 300 lectures
Notez l'article : 
5
 

Moussa, homosexuel guinéen, placé en rétention et menacé d'expulsion par les autorités françaises, a réussi à éviter le renvoi par avion le 3 mai dernier à Lyon, grâce à la rapide mobilisation de militants-es de AIDES, à l'aéroport même, et d'autres groupes de soutien aux réfugiés. Moussa, réfugié LGBT de 28 ans, volontaire à AIDES à Nîmes, était encore en garde à vue au commissariat de l'aéroport Saint Saint-Exupéry vendredi 4 mai au matin quand le procureur a renvoyé Moussa en comparution immédiate devant le Tribunal de grande instance de Lyon, ce même jour à 14 heures. Son avocate a demandé un report de l'audience prévue. Moussa risque l'emprisonnement pour son refus d'embarquer à bord de l'avion prévu pour son expulsion vers la Guinée-Conakry. Hier soir la mobilisation avait été forte dans plusieurs villes de France, pour alerter sur la situation du jeune homme. Des rassemblements de soutien avaient été organisés, à Nîmes, Lille, Metz, Nancy, Strasbourg, Le Mans, Paris, Montpellier, Nantes, Rennes, Marseille, ainsi qu’à l’aéroport de Lyon. Sur les réseaux sociaux, les messages de soutien de politiques ont afflué, d'Emmanuelle Cosse, ancienne ministre, à Pierre Laurent du PCF, en passant par la Maire de Paris, Anne Hidalgo, la sénatrice communiste Laurence Cohe, et le député LREM Mathieu Orphelin. A son procès, Moussa risque un an d'emprisonnement et 15 000 euros d'amende, ce qui grèverait ses possibilités d'appel pour sa demande d'asile.

Commentaires

Portrait de Koala75

Finalement ce Moussa a reconnu etre bisexuel... Dans un mois peut etre qu'il sera redevenu completement hétéro tant qu'on y est... Je trouve ca vraiment méprisant pour les personnes reellement homo et victimes de répression dans leur pays. Mais bon se servir d'une prétendue orientation sexuelle (changeante au passage) dans le but d'obtenir un titre de sejour c'est déplorable. La france Macron sans doute....

Portrait de sonia

Langue de de bois contre..*** Un propos a été modéré *** ? Il n'en reste pas moins un homme, homo ou non,jeté en prison !
Avant de se laisser dominer par la détestation de l'autre, il vaudrait mieux se renseigner ici

 

Moussa Camara. Le jeune guinéen doit comparaitre le 12 huin

Cet homme qui demande l’asile à la France est-il oui ou non gay, comme il le prétend ? Voilà bien un élément intime.

Mais, comment « prouver » son homosexualité, qui pourrait effectivement lui causer préjudice, dans son pays d’origine ?

C’est là le nœud du problème. Arrivé en 2015 en France, avec un visa de trois mois, Moussa Camara a été placé en centre de rétention fin mars dernier. Sa demande d’asile, déposée en novembre 2015 à l’expiration de son visa, a été rejetée en juin 2016, puis, en appel, en février 2017. Logiquement, la prochaine étape est l’expulsion.

Ce n’est que récemment que ce jeune homme aurait évoqué son homosexualité.

Des propos remis en question par l’ex policière et actuelle députée LREM, Laurence Vanceunebrock-Mialon. Sur twit- ter, cette ex policière et élue de l’Allier, affirme que Moussa Camara aurait menti quant à son homosexualité et aurait une compagne en France. C’est aussi l’avis de la préfecture du Gard qui estime que « les craintes de persécution exprimées par l’intéressé du fait de son homosexualité ne pouvaient être regardées comme fondées ».

Rosanne Mathot (L’Indépendant, le 8 mai 2018)

http://66.pcf.fr/106237

Portrait de Koala75

Sonia, qui parle de detestation de l'Autre? Je dis simplement que il n y a aucune raison qu'il reste si il n'est pas reellement menacé. Et que par contre c'est une sorte d'insulte pour ceux qui sont effectivement menacé dans leur pays. Effectivement prouver son homosexualité est une drole de requete mais en meme temps c'est lui meme qui souleve ce point.

Je ne te permet pas non plus de me dire ..*** Un propos a été modéré ***...

Portrait de sonia

Ah paranoïa collective, populisme et cie,

je vois.

" Je vous dirai qu'en moi je porte un ennemi, 
Le doute, qui m'emmène errer dans le bois sombre, 
Spectre myope et sourd, qui, fait de jour et d'ombre, 
Montre et cache à la fois toute chose à demi ! "

Victor Hugo 1834 le chant du crépuscule.

Désolée pour le slogan en référence aux travailleuses du sexe. 

Ni pute ni soumise Vive ma France Insoumise !

"..*** Un propos a été modéré *** contre Langue de Bois"

Portrait de Koala75

Populisme, paranoia collective? C'est quoi le rapport... jen e comprends pas trop tes remarques, ni d'ou elles viennent. Il t'arrive quoi en fait? T'es la pour faire du prosélytisme politique?

Portrait de sonia

Dénigrer , suspecter, jeter le discredit, diminuer, rabaisser, c'est juste?
Francophone la Guinée et pays ami, quelle honte pour le pays des droits de l'Homme de traiter les humains comme des bêtes de genre.
Le corps humain, à qui appartient il?
Moussa est une personne morale qui porte le combat des homosexuels (migrants).
Dès lors, où est le problème ?

On a instrumentalisé son cas, assumons!!!

Portrait de Koala75

Je pense que tu melanges beaucoup de choses dans ton intervention... Le corps humain a qui appartient il? (c'est quoi le rapport ici?). Moussa n'est absoulement pas une personne morale. Mais en meme temps on reconnait bien là la manoeuvre du PCF/front de gauche qui sponsorise la page que tu as publié. Se servir de cette histoire comme pretexte à votre délire imigrationiste est encore plus nauséabond...

Dénigrer, supspecter, rabaisser n'a jamais fait parti de mes propos. Simplement dans un pays démocratique il y a des droits ET des devoirs. Sa demande d'asile a été déboutée. Les règles sont faites pour etre respectées sinon c'est l'anarchie. Visiblement son homosexualité n'est que pretexte (pour lui comme pour votre groupuscule d'idéologistes d'extreme gauche). C'est une sorte d'honeteté que de le reconnaitre...

Portrait de sonia

Bref, le chien aboie la caravane passe..

Moussa qui attend son jugement en prison, devrait être expulsé cet été.
Il ne participera pas au festival d'Avignon et ne fera plus aucune action de prévention avec l'association Aides.
Qu'il soit débouté de sa demande d'asile et doive quitter le territioire français est une chose; il pourra toujours déposer une nouvelle demande de séjour ou de regroupement familial une fois en Guinée.
Pour avoir refusé de prendre l'avion, une amende correctionnelle et une interdiction de territoire français pendant dix ans, c'est le jugement attendu par la police. Une résistance citoyenne devient un délit !
Moussa, l'artiste, le pair éducateur, le militant aidien, rentrera au pays avec un casier judiciaire en prime !

Je contacte demain son avocate pour voir s'il n'est pas possible de le régulariser dans le cadre de " Si vous êtes en situation irrégulière, vous pouvez demander votre admission exceptionnelle au séjour sous carte de séjour temporaire vie privée et familiale ou carte de séjour travailleur temporaire/salarié si vous justifiez de l'existence de considérations humanitaires ou de motifs exceptionnels en rapport avec :

  • votre vie privée et familiale (ancienneté de séjour en France, liens privés et familiaux, enfant scolarisé en France, victime de violences, etc.),
  • votre travail (ancienneté de séjour et d'emploi en France),
  • un talent exceptionnel ou des services à la collectivité (dans les domaines culturel, sportif, associatif, civique ou économique).

Vous ne devez pas représenter une menace pour l'ordre public, ni vivre en situation de polygamie en France.

Portrait de sonia

Mercredi 6 juin, le secrétaire national du Parti communiste, Pierre Laurent, a rendu visite à ce Guinéen incarcéré près de Lyon après avoir refusé son expulsion du territoire.

À l'issue de son parloir, il déclarait aux journalistes :

" L’Ofpra prend les balles perdues de la politique de Collomb. C’est à lui que l’on renvoie la responsabilité de décider, l’Etat considère que ça ne le concerne pas alors qu’il a le pouvoir de régulariser. Une autorisation de séjour, un permis de travail, c’est cela que nous voulons. Fodé-Moussa Camara parle français, il y a tout un tissu associatif derrière lui, il a déjà prouvé de par son activité sociale sa volonté et sa capacité de s’intégrer. C’est sûr qu’il ne le fera pas s’il continue à se balader de centre de rétention en prison. Si aujourd’hui, il faut monter quatre étages à la main pour être considéré, c’est quoi ce pays ?»

https://www.google.fr/amp/www.liberation.fr/amphtml/france/2018/06/06/pi...
https://www.google.fr/amp/s/www.humanite.fr/immigration-pierre-laurent-r...

Portrait de sonia

Procès de Fodé-#MoussaCamara à #Lyon: audience ubuesque. Verdict: 2 mois de prison avec maintien en détention et 2 ans d'interdiction de territoire. Le prévenu ne l'a peut être pas compris, un interprète lui a été refusé @libe@assoAIDES @LGPLyon