Musique : Philip Venables

30 Octobre 2022
607 lectures
Notez l'article : 
0
 

La musique de Philip Venables a marqué le Festival d’Automne en 2021. Après trois événements originaux, – une installation à l’Église Saint-Eustache, les concerts Talking Music et 4.48 Psychosis –, c’est une nouvelle œuvre avec bande et vidéo composée pour le pianiste Zubin Kanga qu’il présente en 2022. Answer Machine Tape, 1987 se réfère à l’œuvre de l’artiste David Wojnarowicz et à la période de turbulences précédant la mort due au Sida, en 1987, de son ami proche, l’artiste Peter Hujar. Les enregistrements du répondeur, sauvegardés par Wojnarowicz dans les jours qui ont suivi le décès, forment le cœur de l’œuvre. On y entend les messages de Hujar, ceux d’autres artistes, d’amis, d’amants. Ce sont des instantanés, archive remarquable témoignant à la fois de la vie queer dans la ville et de la vie d’un artiste quand s’abat le virus du Sida. Des capteurs conçus tout spécialement transforment le piano en une énorme machine à écrire. Le pianiste tente sans cesse de projeter sur l’écran des transcriptions et commentaires des messages enregistrés. C’est en fait une œuvre oblique, poignante, qui interroge la crise des années Sida et la vaine tentative de la transcription liée à l’échec des mots. Answer Machine Tape, 1987 est une nouvelle œuvre pour piano, bande et vidéo conçue par Philip Venables et créée en collaboration avec le dramaturge Ted Huffman et le pianiste Zubin Kanga. Cette première œuvre d’envergure pour piano solo de Philip Venables s’inscrit dans la continuité de sa collaboration avec Ted Huffman traitant des histoires de vie de personnes queer.
Unique représentation le 4 décembre au Théâtre de la Ville - Espace Cardin (1 avenue Gabriel - 75008 Paris).