Nash : un Français sur cinq serait concerné

20 Juillet 2019
573 lectures
Notez l'article : 
0
 

Près de 7,8 millions de Français-es seraient atteints de la « maladie du foie gras », la stéatose métabolique, de son nom scientifique. Cela représente 18,2 % de la population française, explique France Info (11 juillet). Parmi eux, 200 000 personnes seraient même à un stade avancé de la maladie, la stéatose hépatite non alcoolique (Nash), qui est l'étape avant la cirrhose voire le cancer du foie. Ce constat est fait par les équipes du Professeur Lawrence Serfaty, chef du service hépatologie de l'hôpital de Strasbourg, dans des travaux dont les résultats  ont été présentés lors de la conférence internationale Paris Nash meeting (11 et 12 juillet derniers). Cette maladie du foie, associée à l'épidémie d'obésité et de diabète, est susceptible d'évoluer vers la cirrhose et le cancer du foie. Elle est « deux fois plus fréquente chez l'homme (25,8 %) que chez la femme (11,4 %) et elle augmente avec l'âge », explique l'étude présentée. « L'obésité et le diabète sont des facteurs de risque majeurs : la Nash concerne 79,1 % des obèses et 62,4 % des diabétiques ». Dans cette étude, les chercheurs démontrent également que « la consommation de plus d'une cannette de soda par jour ou l'usage du tabac, avec plus d'un paquet par jour pendant dix ans et la consommation modérée d'alcool étaient largement associés au risque de développer une stéatose métabolique et une Nash ». Parmi les solutions, les médecins préconisent l’activité physique et des changements nutritionnels.