"Non à EDVIGE", le retour

11 Décembre 2009
906 lectures
Notez l'article : 
0
 
edvige5.jpg

Le collectif "Non à EDVIGE" a annoncé (4 décembre) le dépôt au Conseil d'Etat de recours contre les deux nouveaux fichiers de police créés par décrets le 18 octobre, après le retrait du fichier controversé EDVIGE. Ce collectif, qui regroupe une douzaine d'organisations, dont AIDES, la CGT, la CFDT, la FSU, la Ligue des droits de l'Homme et le Syndicat de la magistrature a déposé ses deux recours le 30 novembre. Au nom de la FSU et de l'Inter-LGBT, Philippe Castel a dénoncé le "cynisme" et la "duplicité" des nouveaux fichiers sur la "prévention des atteintes à la sécurité publique" et "les enquêtes administratives liées à la sécurité publique". Les représentants des associations signataires ont dénoncé notamment "le fichage des mineurs dès 13 ans", ainsi que le fichage de l'"origine géographique", qui s'apparente pour eux à un "fichage ethnique" déguisé.
Une pétition est en ligne sur http://nonaedvige.sgdg.org/