Non-vaccinés-es et médecins traitants

22 Juillet 2021
501 lectures
Notez l'article : 
5
 

L’Assurance maladie va pouvoir transmettre aux médecins traitants-es les noms de leurs patients-es non vaccinés-es contre la Covid-19, selon un avis de la Cnil rendu public mercredi 7 juillet, indique l’AFP. La Cnil qui rappelle qu’elle n’est « en principe [...] pas favorable » à une telle mesure, soutient que le contexte sanitaire peut justifier l’envoi de manière sécurisée de la liste aux médecins traitants-es, « mais uniquement s’ils en font la demande ». La Cnil demande, par ailleurs, que les médecins soient obligés-es de détruire la liste à l’issue de la campagne de sensibilisation à la vaccination. La Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) devrait elle aussi être autorisée à contacter les personnes non-vaccinées, mais la Commission lui demande de le faire en priorité auprès de celles qui n’ont pas de médecin traitant, afin d’éviter « les sollicitations excessives ». Les actions auprès des personnes non-vaccinées ne devront également pas avoir pour objectif d’« essayer les convaincre », mais seulement les informer et les sensibiliser, précise la Cnil. « Avec l’avis de la Cnil [...] nous allons pouvoir adresser la liste des patients non vaccinés aux médecins traitants en lien avec l’évolution du cadre réglementaire. Nous allons aussi renforcer le partenariat avec les pharmaciens, qui sont un vrai relais de contact, par exemple, auprès des diabétiques ou des hypertendus », a déclaré dans Les Échos Thomas Fatôme, directeur général de l’Assurance maladie.