Norvir sec : autorisation en cours

26 Février 2009
1 812 lectures
Notez l'article : 
0
 
sec.jpg

Abbott vient de soumettre aux autorités de santé aux Etats-Unis et en Europe une demande d’autorisation pour la nouvelle formulation en comprimé sec de Norvir (ritonavir), qui est essentiellement utilisée actuellement pour son effet booster en association avec d’autres traitements. Elle se présentait jusqu’à présent sous forme de capsules molles ou de solution buvable. Cette nouvelle formulation ne nécessitera plus d’être gardée au frais, comme c'était conseillé pour les capsules molles, ce qui représente une amélioration importante en matière d'accès aux soins et de confort de prise. Les premiers résultats comparant les comprimés secs aux gélules ont été présentés à la Conférence internationale de Mexico en août 2008. Selon Abbott, si le développement de cette nouvelle formulation a pris du temps, c’est à cause de la complexité du procédé de fabrication. Rappelons, au passage, que d’autres boosters sont en cours de développement et pourraient mettre fin au monopole du  Norvir. Ces nouveaux boosters (le GS-9350 et le SPI-452) ont été présentés récemment à la CROI à Montréal.
Même si ces boosters sont à des stades de développement très préliminaires, ils sembleraient assez intéressants et prometteurs. Par ailleurs, contrairement au Norvir, ils pourraient même être utilisés comme booster dans d’autres maladies, comme l’hépatite C.