Notification aux partenaires : besoin de vous !

24 Septembre 2020
656 lectures
Notez l'article : 
5
 

Depuis quelques années, dans différents pays, des stratégies de notification aux partenaires ont été expérimentées et mises en place. Cette stratégie suscite des débats, parfois animés, mais globalement partout où il a été mis en place, cet outil de prévention a démontré son importance et son efficacité à la fois en matière de lutte contre le VIH et plus largement contre les IST. Depuis plusieurs années, AIDES est fortement engagée sur la promotion de la notification au(x) partenaire(s), notamment avec le projet de recherche ANRS Notivih, dont l’objectif est de démontrer la plus-value de la mise à dispositions d’outils, de counseling et d’accompagnement à la notification. On entend par notification le fait pour une personne diagnostiquée pour une IST d’informer un-e partenaire, son-sa-ses partenaire-s, qu’ils-elles ont pu être été exposés-es à une infection. Avec cette information, la personne ainsi informée peut se voir proposer du counseling, consulter un-e médecin, faire un dépistage, et, si nécessaire, prendre un traitement. Cette stratégie permet de prendre soin de sa santé et casser la chaîne des transmissions des IST. Dans le cadre du projet ANRS Notivih qui débute en novembre 2020, une plateforme de notification est en cours de création. Cet site web, accessible et fiable est construit selon une démarche communautaire, c'est-à-dire avec la participation des personnes concernées par le dispositif. Différents témoignages anonymes, qui visent à faire part d’une expérience positive et constructive de la notification aux partenaires pour le VIH, vont être intégrés au site. Cet aspect est important car il montre l’intérêt d'un tel dispositif tant d’un point de vue individuel que collectif.
Si vous êtes intéressé-e ou souhaitez plus d’informations, il faut contacter Tristan Alain (Secteur recherche communautaire, AIDES) par mail : talain "@" aides.org